samedi 17 mai 2008

Les Monts du Cézallier durant les longs week-end de Mai en avec nos amis Soubrier

Du 7 au 12 Mai (Pentecôte), de belles randonnées aux alentours de Condat, village situé dans les Monts du Cézallier (Cantal/Puy de Dôme). Entre les monts Dore-Sancy et le Cantal, les hauts plateaux granitiques du Cézallier recouverts de basalte dégagent un charme étrange : de vastes pâturages où le vent transporte le son des clarines des belles Salers.
Tantôt des paysages qui ressemblent à La Mongolie avec les estives, tantôt de véritables déserts verts comme sur les plateaux tibétains. Nombreux torrents sillonnent ces montagnes piquetés d'anciens burons.
Au printemps, la neige à peine fondue laisse apparaître des champs de jonquilles et de narcisses. L'été des milliers de bêtes à cornes viennent à l'estive et demeurent dans ces montagnes "clôturées" ; la rouge, la belle Salers est ici la reine.
Le Cézallier plaira aux amoureux de grands espaces, de larges horizons, de solitude, de nature et d'air pur !

-- ------

A partir de Condat, deux boucles passant par le lac des Moines, des chemins creux, les ruines de l'abbaye de Finiers, Maucher et les roches de Charreyre avec vue sur le Puy Mary enneigé.

----------------

Au départ de La Godivelle, cerné par deux lacs, on rejoint Brion - place de foire multiséculaire - dans l'immensité des herbages pour revenir par Jassy et la très belle vallée du ruisseau de la Couze d'Ardes.

----------------

A partir de Pradiers (le pays des prés) un circuit au coeur des estives: dépaysement assuré ! On chemine dans la vallée du ruisseau de Chaubasse, longe la montagne des Huides pour passer par les crêtes de la montagne de Rocherousse (1394 m) avec un point de vue sur le Sancy. Retour par Courbières (habitat traditionnel rénové) accompagné par un concert de cloches.


-- --

Petite boucle au départ de Montboudif - village natal du président G. Pompidou - dans une ambiance plus bocagère: transition entre les paysages du Cézallier et ceux de l'Artense.

--------

Visite à La Traverse (Le Saillant) du monastère orthodoxe de l'icone de la mère de Dieu Znaméniè (du signe) qui dépend du patriarcat de Moscou puis arrêt à Le Gode pour les croix de Mission.

---- ----

Paysages très fleuris à cette saison: tapis de narcisses et jonquilles ! sans oublier les potentilles ...

------

... les anémones pulsatilles, l'orchis sureau (Dacthyloriza sambucina), les pensées,...

----------

de belles feurs blanches (?) le long d'un ruisseau, du populage en milieux humides et les scilles en sous-bois.

Le Cézallier, où la vue bute ausi bien sur la Puy Mary que le Sancy, est un pays d'herbage et d'estives. Les randonnées (70 km durant ce séjour) y sont faciles et dépaysantes, mais attention aux troupeaux ! Bien des itinéraires sont à déconseiller aux randonneurs ayant peur des bêtes à cornes...


Carte IGN 2534 OT, Guide Chamina "Les Monts du Cézallier"

vendredi 16 mai 2008

Stage de pêche à la Mouche offert par la famille et les amis à l'occasion des 60 ans de JP


Le stage de pêche s'est déroulé en Lozère, aux Salelles, village situé sur le Lot près de Chanac durant 3 jours, les 30 avril, 1 & 2 mai . Nous logions à la ferme auberge des "Montets" tenue par les Mellac, charmants fermiers accueillants.

JPierre a découvert durant ces 3 jours le Tarn à la Malène, le Lot à Chanac, la Rimeize sur l'Aubrac et la Colagne à Aumont Aubrac. Commencé sous la neige, le soleil était au rendez-vous les deux derniers jours. JP a appris le maniement de la canne : avant, arrière, blocage à la verticale, pousser, ... le coude comme sur un rail (tout ce qu'il ne faisait pas) pour tendre la soie et poser la mouche au bon endroit. Sans la compétence, la persévérance et la gentillesse de notre guide Stéphane Faudon (www.lozerepechemouche.com/), JP serait aujourd'hui au mieux en train de potasser "la pêche à la mouche pour les nuls", au pire à blasphémer après les pêcheurs à la mouche pour passer sa rage. Mais le troisième jour, JP reprend tout à la base sur le pré et hop, la soie se déroule comme il faut - enfin presque - car il reste encore quelques soucis de coordination (main gauche, main droite, pieds parallèles...). Et dans la soirée au milieu de la Colagne dans un mètre d'eau, JP taquine à nouveau dame Fario avec plaisir : merci Stéphane !
- - - - - -- ----
Et ces déjeuners au bord de l'eau à déguster les produits de la ferme cuisinés par Régis en compagnie de Stéphane et Daniel le collègue stagiaire. Puis divers apprentissages : confection des noeuds, montage des mouches, en utilisant des poils de lièvre, chevreuil, des plumes de coqs sélectionnés pour la production de plumes adaptées, de canes..., tout en douceur et délicatesse.
C --- --

---- -- -
==> Montage d'une mouche avec du dubbing, des poils de chevreuil....
- - -- -
-------- >> La technique a bien fonctionné mais attention c'est du "no kill" (sans tuer) !
=> MNoëlle a été très affairée et le vendredi avec Jeanne, la collecte de morilles a été impressionnante !

Stat