dimanche 24 mai 2009

CAP DE CREUS - CADAQUES : Ascension 21 & 22 Mai



Cadaques est une jolie petite ville touristique, mais les difficultés d'accès par la route lui ont permis de garder encore son charme et de ne pas tomber (encore) dans la bétonnite aiguë.
Impossible de parler de Cadaquès sans évoquer Salvador Dali. C'est à Port Lligat que Dali et son épouse Gala ont fait l’acquisition de plusieurs petites maisons de pêcheurs pour en faire une demeure fantasmagorique surmontée d’énormes œufs d’autruche. Tous les grands artistes du moment et amis de Dali sont passés par ici : Ernst Max, Picasso, Matisse, Man Ray,…un véritable vivier surréaliste. S a maison est transformée en musée où les touristes sont attendus pour un prix d'entrée prohibitif !

Au départ de Cadaquès pour Cap De Creus, récemment classé Parc Naturel, nous sommes partis pour un AR de 18 km sous les premières chaleurs d'été. Nous aurions probablement mieux apprécié l'architecture jardinée de pierres organisées des terrasses d'oliviers, les "cami de ronda" (chemins de ronde) construits de murets plus tôt en saison. Toute cette roche escarpée aux entailles profondes laissant pénétrer la mer, nous offrent des "calas" sauvages peu fréquentées où la baignade est un petit bout de paradis. Nous y avons pris notre premier bain ... dans une eau bien fraîche !


- -- -- -- --
Nous avons aussi arpenté Cadaquès et ses ruelles étroites bordées de maisons blanches fleuries dominée par le clocher de l’église Santa Maria. Même si aujourd’hui la baie de Cadaquès est une destination touristique, une sorte de St Tropez catalan, le site reste encore agréable.



- - - - -


Dernière halte avant le retour à San Père de Rhode qui domine la baie de Llançà et le Port de la Selva. Ce monastère bénédictin du Xè sièche est un joyau de l'art roman catalan. Vue splendide sur les Pyrénées et sur la péninsule du Cap de Creus. A revoir lors d'une prochaine balade dans la région car la visite se terminait à 17h. Retour par Llanca, Coléra et Colioure.














mardi 19 mai 2009

Balade verdoyante autour de Roqueredonde : Samedi 16 Mai


Le nom de Roqueredonde vient de "castellas", ancien château, situé sur la crête de l'Escandorgue à 732 m.
Les cieux doivent être propices à la méditation spirituelle puisque les disciples du Dalaï Lama sont établis en créant le temple Bouddhiste Lérab Ling sur le site de l'Engayresque.
L'Orb prend sa source non loin de Romiguières et après un parcours de 145 Km se jette dans la Méditerranée.

Balade de 15 km, verdoyante et fleurie : stellaire, narcisse, saponaire, sauge, orchis mâle, lâche, pourpre, militaire, morio... en passant par Autignaguet, Engayresque, la forêt de l'Escandorgue pour revenir par le Mas de Grèze. A noter la cueillette d'une belle morille jaune.


-- - -- -- -- - - -- -- -- -

lundi 11 mai 2009

Lac des Pises (Mont Aigoual) : vendredi 8 Mai


Départ du sentier sur la route du col du Minier dans le Lingas. Le Parc National des Cévennes est un lieu où la magie et les caprices du temps vous surprennent. Les conditions climatiques si rudes en hiver, sont si agréables au printemps que l'on a du mal à imaginer la rudesse de la vie sur ces hauts plateaux. Pour ce début de mai, le temps est encore bien frais, avec des restes de névés ; Paysages entrecoupés de ciel bleu et de brouillard. Les sentiers environnants sont très agréables, notamment celui qui longe le ruisseau du Lingas que nous empruntons. Des parterres de jonquilles et anémones parsèment les prés. Nous traversons en lisière de bois une splendide prairie irriguée par de nombeux ruisseaux peuplés de truites. Nous rentrons dans la forêt puis traversons un pont ; nous arrivons sur la "bergerie du Pialot". Il faut prendre alors le chemin qui s'engage à gauche dans une zone protégée et qui remonte vers le barrage ; Petite halte avec pique nique sous quelques gouttes ; nous contournons le lac des Pises, passons près de la maison du même nom qui est une ancienne ferme appartenant au Parc National des Cévennes. Elle abrite actuellement un observatoire de la société Astronomique de Montpellier. Puis retour en traversant de magnifiques forêts d'épicéas et de pins à crochets, nous regagnons la voiture et faisons un petit détour par l'Observatoire météorologique qui est toujours en activité pour faire découvrir la neige encore présente à Kermadine, notre ami Nigérien.


- - -- - - -- -

Flore et Faune : Populage des marais, anémones, jonquilles, orchidées : dactyloriza sambucina (orchis sureau), tulipes sauvages, grassettes, et nid de campagnol (nichait sous la neige)

- - - -- - - -

La Baume de l'Olivier à St Guilhem : Samedi 2 Mai


Une balade originale en partant du barrage sur l'Hérault par la combe de Malafosse. Puis le sentier grimpe doucement dans la Combe de Legeaux pour découvrir ensuite la Baume de l’Olivier en passant par les ruines du Mas de l'Arbousier: chemins muletiers empruntés jadis par les pélerins de St Jacques de Compostelle. Cheminement dans les pins de Salzman et arrivée à la Baume de l'Olivier avec ses grottes et superbes falaises. Après avoir rejoint le GR 74, traversée de St Guilhem et retour par le goudron.
-- -- -- -- -- -- --

dimanche 10 mai 2009

Saint Etienne de Gabriac et les cascades du Lamaloup : 4 Avril


Belle rando en compagnie de Jeannette dans l'arrière pays montpelliérain, près de St Martin de Londres. Après avoir laissé notre voiture à la chapelle de St Etienne de Gabriac, nous empruntons un chemin de pierres blanches sur lequel le calcaire affleure. Il descend doucement sur les bords du Lamalou, un affluent de l'Hérault dont la source est à 2/3 km en amont. Suite à une erreur de cheminement, une petite halte au moulin du Rouet (ancien moulin à huile), magnifiquement restauré (propriété privée). A côté du moulin, nous pouvons voir une belle cascade d'une peu plus de 2 m de haut. Elle servait à faire marcher les meules. Puis en continuant le sentier qui grimpe sur le causse, nous admirons 2 autres cascades. Pique nique sur les falaises calcaires au milieu des jonquilles et des iris sauvages. Retour par le hameau de Gabriac où nous avions pris un gite il y a maintenant une quinzaine d'années à notre arrivée dans la région. Nous terminons la balade sous une forte chaleur pour la saison.
---- -- - - - -

Stat