dimanche 11 mai 2014

Randonnée Camp Rouch (Le Caylar) 8 Mai 2014

  Un circuit typiquement caussenard au-dessus de la reculée de l'Escalette, passant par une belle chapelle romane et offrant des points de vue superbes sur le Larzac.
pano camp rouch 3ph_auto [1600x1200]La randonnée commence parking de la ferme de Camp Rouch, sur le plateau du Larzac, à 6 km au sud du Caylar. Nous empruntons tout d’abord le GR71. Le chemin s'engage entre deux haies de noisetiers et monte en pente douce vers le mas du Puech Doussieu. La vue s'élargit au fur et à mesure de la montée, jusqu'à embrasser de le Sud du Causse du Larzac. Puis, Nous tournons ensuite à gauche juste avant les bâtiments de la ferme de Puech Doussieu, en suivant le GR 71(balisage rouge et blanc) qui devient alors un sentier encadré de deux haies touffues. Nous montons à nouveau à flanc de colline, la vue s'élargit vers le Nord-Est, spécialement quand le sentier surplombe un petit cirque rocheux où se trouve la source de la Padénette. La chapelle Saint-Vincent perchée sur son promontoire à 826 m.
Le GR continue à surplomber la petite falaiseet nous empruntons à droite un sentier mal dessiné, sans marque,  qui oblique et monte vers le sud-ouest pour nous conduire à la Chapelle St-Vincent (826m) dont on aperçoit les vestiges sur le haut de la colline. De la chapelle ruinée, il reste encore trois contreforts. Elle est très petite mais a encore un Photos 053 [1280x768]joli cul de four. Une ancienne citerne est adossée à la  chapelle. Une bâtisse abrite un petit four à pain et donne accès à une pièce voûtée typiquement caussenarde.  Du sommet de la colline, un très beau panorama avec une vue à 360° sur le causse du Larzac, les monts du lodévois, l’Aigoual, la Séranne, et même une vue sur le lac du Salagou...Nous en profitons pour pique-niquer sur des tapis de thym en fleur et en cueillons pour le faire sécher. Puis, nous redescendons par le même chemin et nous continuons notre GR qui serpente au milieu des genévriers et des buis, parcelles ou paissent les moutons. Puis le sentier devient comme des “plages” de sable où poussent des asphodèles qui sont encore en fleur.
Après un petit parcours dans la forêt, nous arrivons aux  ruines du  Mas de Rouquet, imposant ensemble de bâtisses caussenardes, aujourd'hui propriété domaniale. Des vaches et leurs veaux s’y promènent.  Après le Mas de Rouquet, nous quittons la forêt et une légère montée nous fait arriver dans des pâturages. Là encore, nous cherchons notre chemin qui tourne à droite et nous conduit  à une source, le Trou ... propriété aujourd'hui en ruine. du Loup, presque une grotte. Elle est aménagée.
Puis ensuite, nous nous dirigeons vers le nord-ouest en suivant tant bien que mal un des multiples sentiers tracés par le bétail. La forêt est clairsemée, et nous ne tardons pas à rejoindre un chemin bien marqué que nous empruntons à droite. Ce chemin mène en bord de plateau, et longe le bord de la falaise ruiniforme et devient unsimple sentier avec une vue plongeante sur le pas de l'Escalette.
Enfin, nous remontons sur le plateau, nous sommes alors environnés d'un dédale de rochers ruiniformes (chaos dolomitique). Il faut guetter un passage sur la droite,  marqué par des taches bleues (avec inscription CR – donc nous pensons à Camp Rouch). Nous arrivons dans Le sentier passe au pied du plateau et surplombe les falaises de l'autoroute.une cuvette environnée de rochers ruiniformes,  puis le sentier s'oriente au nord-est. Nous quittons malheureusement le sentier, et arrivons au milieu du Mas Doussieu que nous essayons de contourner pour  revenir au parking de Camp Rouch.
Les effets de l'érosion nous donnent aujourd'hui un paysage parfois surnaturel ! Une belle randonnée de 12,8 km avec peu de dénivelé. De nombreuses fleurs : lins jaunes, cupidone, asphodèles, orchidées  (orchis militaire, pourpre, brûlé, céphalantère, ophrys insectifera….).
Pour en savoir plus, cliquez sur le diaporama ci-après :

Stat