samedi 22 août 2015

Le Marais Poitevin Juillet 2015

Le Marais Poitevin, situé entre Maillé et Niort, est également appelé  la Venise Verte. Pays des chemins d’eau et du silence vert, ces Marais Mouillés ont d' innombrables fossés et canaux.Le 29 Juillet, sur la route de la Bretagne, nous faisons une halte dans le Marais Poitevin à Coulon. Le Marais Poitevin, situé entre Maillé et Niort, est également appelé  la Venise Verte. Pays des chemins d’eau et du silence vert, ces Marais Mouillés ont d’ innombrables fossés et canaux. Etendu sur plus de 100.000 hectares, le Marais poitevin est composé de deux paysages très différents : le marais mouillé et le marais desséché. Deuxième plus grande zone humide de France après la Camargue. 8000 km de canaux, mais tous ne sont pas navigables, seulement 10 %.

Notre chambre d'hôtes,  la Rigole, une vraie"maraichine"  était située à CoIMG_9320 (Copier)ulon, au  bord de la Sèvre Niortaise.  Très agréable de se promener ou flâner dans ce marais. Sur les conseils de Sergine, la propriétaire, nous avons embarqué avec les bateliers "Cardinaud" pour une promenade en barque. La meilleure façon de découvrir le marais est de le parcourir en barque. Notre guide nous a fourni de nombreuses explications sur la vie maraichine. Les canaux sont bordés de frênes têtards, parfois doublés d’une rangée de peupliers, ces arbres forment un bocage d’eau à mailles serrées. Les peupliers, en deuxième rang, participaient à la dot lors du mariage de la fille. Les frênes têtards, étêtés tous les 9 ans, servaient de bois de feu et à maintenir la berge. De nombreux ragondins pullulent dans ce marais.

La meilleure façon de découvrir le marais est de le parcourir en barque.Aujourd’hui encore, des barques légères à fond plat sont lentement menées à la pigouille ou à la pelle. Elles demeurent le seul moyen pour découvrir de façon privilégiée cette belle  nature …

Le lendemain, nous en avons profité pour visiter l'église Saint-Nicolas de Maillezais, du  XIIIe  avec sa  belle  façade romane ornée d'un portail sculpté.

Puis direction Nieul sur l’Autise (recommandé par nos amis Soubrier) pour la visite de l’Abbaye Royale. Aliénor, qui serait née à Nieul en 1122, lui accorda le statut d'Abbaye Royale alors qu'elle était Reine de France.
En dépit des destructions liées aux guerres de Religion, l'abbaye est l'un des rares ensembles monastiques du Bas Poitou roman conservant abbatiale, cloître avec ses quatre galeries et bâtiments conventuels presque intacts.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :

Stat